Les prédictions des secteurs Technologies, Médias et Télécommunications pour 2009 par Deloitte (1)

26 03 2009

J’ai assisté vendredi dernier à la conférence organisée par Deloitte sur les grands enjeux en 2009 des secteurs Technologies, Médias et Télécommunications. A partir de recherches et de l’expérience de ses experts en TNT, de ses clients, des acteurs mondiaux du secteur, Deloitte dégage les principales prédictions pour l’année 2009. Pour débattre de leurs résultats, Deloitte a invité plusieurs intervenants dans chacun des secteurs:Delphine Grison, Directrice de la stratégie et de la performance de Lagardère Active, Hervé Schricke, Président du directoire de XAnge Private Equity, Jean-Philippe Vanot, Directeur exécutif marketing et innovation de France Télécom. firm_logo ca_tmt_2009predictions_dec08-75x75 Voici certaines prédictions avancées par Deloitte:

Les produits génériques colonisent le marché high-tech

Confrontée à des problèmes de pouvoir d’achat, une frange importante de la population recherche des produits informatiques et high-tech moins onéreux. Les consommateurs et les entreprises choisissent volontiers des ordinateurs et des téléphones de marques moins prestigieuses dès lors qu’ils offrent les fonctionnalités nécessaires. Ils s’en détourneront cependant si le service après vente se révèle insuffisant ou inexistant. Du coté des logiciels, la volonté de réduire les coûts va prolonger le mouvement en faveur du SaaS (services applicatifs en ligne et sur abonnement) et de l’open source, quitte à utiliser des « skins » pour que les utilisateurs ne soient pas déstabilisés par le changement d’interface.

Les grandes entreprises importent les réseaux sociaux.

Les entreprises et les administrations recherchent des moyens efficaces de distribuer l’information dans leurs réseaux. En 2009, il est probable qu’ils le feront en investissant davantage dans des réseaux sociaux internes exploitant les outils de création, de collaboration et de gestion d’information, développés par ces acteurs majeurs du Web 2.0, car les applicatifs restent à développer, en conciliant recherche d’efficacité et respect de la vie privée.

-Appareil gratuit contre abonnement payant: le bundling gagne du terrain

Adopté très tôt par les opérateurs de téléphonie mobile, le bundling consiste à fournir gratuitement (ou pour une somme modique) un téléphone au consommateur souscrivant un abonnement, souvent de longue durée. 2009 pourrait voir l’extension de cette pratique aux téléviseurs, aux PC et à tout appareil pouvant donner lieu à abonnement pour du contenu ou des services. Cela ne va pas sans danger pour les constructeurs car l’appareil  » donné » perd de sa valeur aux yeux du consommateur, ce qui porte atteinte au prestige des marques. Ce modèle, qui bénéfice en premier lieu aux fournisseurs de services, n’est pourtant pas la panacée: en temps de crise, les consommateurs sont réticents à s’engager dans des contrats de longue durée. Le succès des contrats « SIM-only » chez les opérateurs de téléphonie mobile montre qu’un nombre croissant de clients préfèrent un abonnement moins cher à un abonnement incluant un téléphone gratuit ou largement subventionné.

Le PC attaque par l’essor du netbook

Petit, légers et bon marché, les mini-ordinateurs portables ont décollé en 2008, notamment en Europe où bon nombre des netbooks vendus étaient subventionnés par des opérateurs télécoms ou des fournisseurs d’accès Internet. En 2009, ils seront vraisemblablement la seule catégorie d’ordinateurs personnels à connaitre une croissance significative, d’autant que les constructeurs s’appliquent à corriger les défauts (processeurs peu performants, OS non-optimisés et manque de stockage)qui avaient entrainé de forts taux de retour des produits de première génération. Plus performantes, les prochaines générations pourraient faire une entrée massive dans le monde de l’entreprise et, par ailleurs, concurrencer les consoles de jeu et lecteurs de DVD portables. Pour résister, l’industrie du PC classique devra encore réduire ses coûts pour protéger des marges déjà très minces, se positionner sur les netbooks haut de gamme et envisager de subventionner des produits en partenariat.

– Les risques associés aux données suivent eux aussi la loi de Moore

Les systèmes mobiles offrant de grandes capacités de stockage (ordinateurs portables mais aussi clés USB, lecteurs MP3, téléphones…)multiplient les volumes de données en circulation et, par conséquent, les risques de fuite, de perte et de vol d’informations à caractère confidentiel. En 2009, la sécurité est un domaine où les entreprises ne vont pas pouvoir relâcher leurs investissements.


Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :