Quelles sont les attentes des internautes sur l’e-mailing marketing?(1)

18 06 2009

Thème de l’étude: les consommateurs et l’e-mail

Réalisée par Epsilon International: leaders mondial de l’email marketing avec une présence dans 25 pays, 500 m$ de CA et 40 Mds e-mail opt-in envoyés en 2008.

Panel: 4 000 consommateurs à travers le monde, dont plus de 300 en France.

Date: dernier trimestre 2008

Pays analysés: Amérique du Nord, Asie/Pacifique, Europe

Voici les principaux résultats de cette étude avec les chiffres Europe:

– L’e-mail est de très loin le moyen de communication privilégié par rapport aux autres moyens de communication électroniques écrits (messagerie instantanée, SMS, réseaux sociaux…) pour 74% des sondés.

– Les freins majeurs aux taux de conversion des e-mails est le manque de confiance (50%) ou d’attractivité (40%) ou pas assez de rapport humain (33%). Le nom/adresse de l’expéditeur est le facteur qui pousse le plus à ouvrir le e-mail marketing (65%) ainsi que l’objet du message (pour 26% des sondés), en particulier quand il y est fait référence à la gratuité (66%) ou à une promotion (59%) ou  au nom d’une marque connue (46%).

-Le consommateur, très fidèle à son/ses adresse(s) e-mail(s) (70%), consulte en général ses messages le matin entre 8h et 10h et le soir entre 18h et 19h, voire jusqu’à 21h parfois. Les internautes sont envahis par le spams: 71 spams reçus par semaine pour un européen contre 49 offres promotionnelles. Les annonceurs doivent être particulièrement vigilants à l’objet de leur e-mail et la pertinence de leur contenu pour ne pas être assimilé à un spam.

50% des personnes interrogées dans le panel ouvrent moins de la moitié des messages reçus, même si 25% ouvrent 80% de leurs e-mails. Par contre, dans 84% des cas, l’ouverture du message se transforme en visite et en clics sur un site web. Certains sujets incitent plus au clic, comme les loteries (70%) et les promotions (66%).

Contenus attendus

Contenus attendus e-mailing

Désabonnement: Attention au contenu et à la fréquence des envois

La pression marketing trop forte exercée par l’entreprise est un facteur qui pousse l’internaute à se désabonner. De plus, 60% des sondés considèrent comme bloquant une offre qui n’est pas en adéquation avec leurs besoins. Et surtout, 90% des personnes interrogées considèrent que deux messages hebdomadaires est déjà une fréquence trop importante.

Voir tous les chiffres et les tableaux dans l’article du Journal du Net.

Publicités

Actions

Information

One response

19 06 2009
Les principales tendances du e-mailing marketing(2) « webcomania

[…] par Epsilon sur les comportements des internautes à l’égard du e-mailing marketing (voir mon article), Didier Gaultier, le directeur général France  a mis en avant les principales tendances de ce […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :