Publicité: Internet aussi influent que la télévision

2 09 2009

L’influence des campagnes publicitaires sur les ventes des marques de biens de consommation est sensiblement identique que le support soit la télévision ou Internet, ce dernier permettant un ciblage précis. Une bonne nouvelle au plus fort de la crise des annonceurs.

Après avoir passé au crible les attitudes de quelque deux millions d’internautes sur une période de près de trois mois, une étude souligne l’influence des publicités en ligne sur le consommateur. Les marques qui ont fait appel à des campagnes en ligne ont vu leur ventes augmenter en moyenne de 9%, contre 8% lorsque le consommateur était touché par la télévision. Sur douze semaines, les campagnes publicitaires en ligne ont enregistré une portée moyenne de 40% dans le segment cible.
Cette étude menée par comScore et dunnyhumbyUSA portait sur des biens de consommation courante (BCC) tels que des denrées alimentaires ou des produits sanitaires usuels (dentifrice, déodorants). Les campagnes en ligne apparaissaient sous forme de bannières statiques ou de supports plus élaborés. Quelque 80 % de ces campagnes ont enregistré une augmentation significative des ventes des marques dont la promotion était assurée.
Afin d’évaluer les deux supports publicitaires, les résultats obtenus ont été comparés aux données relatives aux publicités télévisuelles, recensées par Information Resources Inc. (IRI) à l’aide d’un système comptabilisant les paniers d’achats en grande surface des clients munis d’une carte de fidélité. « Il semblerait que le ciblage plus précis d’Internet, notamment parce qu’il permet d’atteindre plus facilement le segment démographique visé, est la raison principale de son efficacité, a commenté Gian Fulgoni, le président de comScore. Ce sont des données importantes en soi, mais lorsque l’on considère le fait que la publicité en ligne est généralement moins chère que celles diffusées à la télévision, les résultats sont d’autant plus probants.« 
Second enseignement de cette étude : plus que la seule augmentation des ventes à court-terme, les campagnes diffusées sur Internet permettent aussi une meilleure imprégnation des marques à long-terme.
Avec l’actuelle crise que vivent des annonceurs et médias, ces résultats ouvrent la voie au marché de la publicité en ligne, jusqu’ici minimisé à cause de la faible confiance (supposée) de son impact sur le consommateur. « Les résultats de l’étude semblent très encourageants, analyse Sunil Garga, directeur de Mphasize, société spécialisée dans le marketing et l’analyse des médias. Internet s’impose en effet comme un moyen d’augmenter les ventes pour les marques BCC. » Plus précis et plus personnalisé, Internet permet donc une entrée dans l’imaginaire du consommateur toute aussi efficace que les mass médias classiques.
Source: Les Echos
Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :