L’étude Face to Facebook de Fullsix

22 02 2010

Frédéric Colas, Chief Strategic Officer de OTO Research du groupe Fullsix propose un Face To Facebook, sur la thématique « Fans de marques & Fans de pages une série d’étude pour aider les marques à tirer le meilleur parti de Facebook. »

Publicités




Le marketing Internet dans la mode par Darkplanneur

20 02 2010

Eric Briones, directeur du planning stratégique et de la communication digitale de Publicis et Nous, consacre ce nouveau darketing  à la mode et Internet.

Vous retrouvez pleins d’autres articles sur le blog Darkplanneur, un espace de référence et d’échanges sur le monde de la communication.

Mark Tungate auteur de l’ouvrage « Monde de la Mode » est l’invité de l’émission Darketing
Au programme :
Les Blogueuses de Mode
La Crise et la Mode,
Le Rôle Stratégique des Soldes
Comment le Marketing de la Mode, nous influence-t’il ?
Internet et la Mode

Vodpod videos no longer available.

more about « Le monde de la mode dans darketing« , posted with vodpod




Tendance e-pub 2010 par Cap Gemini au salon e-marketing

28 01 2010

Voici une série d’articles sur différentes conférences du salon e-marketing auxquelles j’ai assistées.

Présentation des résultats de l’Observatoire de l’e-pub 2009, réalisé par Cap Gemini pour le SRI en partenariat avec l’UDECAM (Union des entreprises de Conseil et d’Achat Media).

Voici les éléments qui ressortent de cette présentation:

  • Le marché du online a augmenté de 6%, croissance à mettre en perspective avec les évolutions négatives sur les supports traditionnels notamment -10,3% pour la TV. Les entreprises développent de plus en plus des approches digitales intégrées pour atteindre leurs objectifs business.
  • Les supports vidéos online et médias sociaux vont être de plus en plus utilisés par les annonceurs. La publicité Evian a battu tous les records du visonnage 45 millions de vidéos vues.
  • En 2009: fort besoin chez les annonceurs de réassurance sur l’efficacité des investissements Branding. En 2010: des nouveaux indicateurs d’impact et d’engagement sur le Branding devraient se développer au sein des agences et régies online. La compétition entre les acteurs de la performance s’accentuera sur l’ensemble du marché online en 2010 mais le display restera majoritairement un canal de Branding.
  • L’essor de la performance s’est fortement appuyé sur le développement des technologies de ciblage: ciblage sociodémographique, ciblage comportemental et retargeting

Les tendances 2010

  • Accroissement de la part de marché du digital toujours sous-représenté vs son poids dans les usages médias
  • Diversification des solutions déployées pour combiner Branding et Performance ( avec des mesures adaptées)
  • De nouvelles opportunités d’expression des marques liées au développement de la vidéo, des réseaux sociaux et des usages mobiles
  • La performance continue à progresser à travers les canaux (search, affiliation, display performance, comparateurs, annuaires)
  • Des opportunités de développement liées à des enjeux business 2010

– Nouveau marché: paris en ligne

– Accès au média pour le spiritueux: autorisation de la pub pour le secteur de l’alcool sur Internet (Loi Bachelot Juillet 2009)

-Complémentarité TV et vidéo online.  Convergence et continuité des usages avec les vidéos online

-Soutien aux déploiements des stratégies e-business

-Visibilité qui reste faible au delà au 1er quadrimestre.

Conclusion: la part du online dans le mix pluri-media devrait continuer à croitre comme en 2009.





Les tendances 2010 du marketing 2.0 par Vanksen

13 01 2010

Emmanuel Vivier, PDG de l’agence Vanksen a publié un article très intéressant sur les tendances du marketing 2.0 en 2010. Voici les thèmes abordés.

1. Le web et les media sociaux vont devenir plus importants que jamais

– Chiffres, analyse et l’avenir des principaux réseaux sociaux (Facebook, Twitter, YouTube, le social gaming).

– Marketing d’influence: certification d’audience des blogs, percée des blogueurs influents dans les médias traditionnels, la place des femmes dans le monde 2.0.

– Convergence des médias

2. Les approches offline ou 1.0 ne fonctionneront pas dans un monde 2.0

Nécessité pour les annonceurs de réorganiser leurs stratégies pour coordonner leurs actions marketing offline et online tout en intégrant la dimension sociale et temps réel.

– Contenu de valeur, l’expérience, « l’engagement »,  stratégie relationnelle dans le temps, advertainment

– Relation et contrôle avec les internautes; le luxe et marketing 2.0

– quels supports 2.0 auront la côte en 2010?

– Manque de compétence sur ces nouveaux usages dans les entreprises et résistance d’une bonne partie des seniors « offline » »

– Metrics et de la mesure du ROI

3. Le transfert des budgets offline vers le digital et les media sociaux va s’amplifier…. 2010 prépare l’avènement d’une stratégie marketing transmedia.

– Chiffres et analyses sur les dépenses marketing online

– Chiffres et analyses sur les publicités vidéo et  sur le  marketing du bouche à oreille

– Chute des revenus des médias traditionnels et industrie du divertissement

– Buzz monitoring et gestion de l’e-reputation

4. 6 millions de concurrents ! Le pouvoir du consommateur et du crowdsourcing va se développer et challenger les marques.

– Le consomm’acteur au niveau de R&D et au niveau marketing

5. 2010 : enfin l’année du mobile… mais social ! (géolocalisation + applications + réseau social + recommandations)

– Chiffres et analyses sur l’utilisation du mobile

– Marketing mobile





Les marques investissent sur les réseaux sociaux…

12 01 2010

Selon le Jack Myers Media Business Report, les dépenses liées au marketing vont continuer à croître sur les réseaux sociaux, au détriment des publicités et autres bannières. Selon l’étude, ces investissements ont représentés 800 millions de dollars en 2009, soit une augmentation de 23% par rapport à l’année précédente. Et devraient atteindre 1 milliard en 2010.

Voici l’article sur e.marketer

« Going social is no longer an experiment for marketers; it is a reality. There is no question that companies and brands are investing real dollars in social network marketing. However, paid advertising in social networks—banners, text ads and search advertising, as well as the more targeted advertising being deployed by Facebook and MySpace—is only a fraction of the spending.

The remainder is difficult to track, since dollars spent on social network marketing initiatives often come from a variety of budgets—including public relations, cause marketing and research, according to the Jack Myers Media Business Report. The researcher estimated marketers spent $800 million in 2009 on social network, word-of-mouth and conversational marketing, up more than 23% over the previous year. Further growth of 35% is expected for 2010 to more than $1 billion.

US Online Social Network, Word-of-Mouth and Conversational Marketing Spending, 2007-2012 (millions and % change)

That growth is substantially higher than what is predicted for paid social network advertising. eMarketer estimates that marketers spent $1.2 billion on paid social network advertising in the US in 2009, rising 7.1% to $1.3 billion in 2010.

US Online Social Network Advertising Spending, 2008-2011 (millions and % change)

“In 2010 and beyond, a substantial portion of marketers’ expenses will go toward creating and maintaining a fan page, managing promotions or public relations outreach within a social network, and measuring the impact of a social network presence on brand health and sales,” wrote eMarketer senior analyst Debra Aho Williamson in the report, “Social Network Ad Spending: 2010 Outlook.” “Paid advertising will not be the primary focus, but it will serve to drive traffic and engagement with the larger social network presence.”





Bien gérer sa réputation en ligne (agence Vanksen)

4 11 2009




Le taux de clic n’est pas la meilleure mesure pour le display

20 10 2009

Les internautes sont peu nombreux à cliquer sur des bannières display. Mais le taux de clic ne rend que partiellement compte de l’apport de l’e-pub graphique aux annonceurs.

Seuls 16 % des internautes ont cliqué sur les bannières display aux Etats-Unis en mars 2009, Soit deux fois moins qu’en juillet 2007, selon une récente mise à jour de l’étude « Natural Born Clickers » de Comscore et Starcom. Seulement la moitié des internautes génèrent 85 % des clics.

Loin de mettre en cause la performance des bannières publicitaires, l’institut de mesure américain pointe plutôt du doigt la mesure de la performance elle-même. En effet, s’il est facilement mesurable, le clic ne rend pas compte de l’impact de publicité – seulement vue – sur l’audience du site de l’annonceur, la mémorisation de la marque, son taux de notoriété, ses ventes ou juste le nombre de requêtes effectuées dans les moteurs de recherche. Des critères de performance qu’il est important de suivre en parallèle d’une campagne display.

Au bout d’une semaine, Comscore a ainsi observé que 65 % des personnes exposées à une bannière publicitaire étaient plus enclines à visiter le site d’un annonceur par rapport à celles qui n’ont pas vu la publicité. En outre, selon iCrossing, une campagne display fait augmenter les visites issues du search de 14 % et le taux de clic sur les liens sponsorisés de 15 %.

Source: JDN