Photoshop fête ses 20 ans avec un concours créatif

22 02 2010

Événement: Photoshop fête ses 20 ans (date anniversaire 19 février 2010).

Opération: Photoshop lance un concours créatif sur toute son histoire depuis 20 ans et a mis en place pour l’occasion un site événementiel www.20ansphotoshop.com

Thème: « On vous donne les mots, à vous d’imaginer les images… »

Brief: 20 années = 20 histoires !
Pour chaque année, un mini brief créa est donné à l’internaute qui peut participer de façon illimitée, dans 3 catégories : photographie, illustration ou webdesign, le tout étant d’illustrer ce mini brief !20 années = 20 histoires !

Mécanisme viral: Les participants postent leurs créations sur le site. Une fois acceptées, ils peuvent solliciter leurs amis à voter pour leurs créations via leurs communautés (Facebook, twitter…).
Les créations récoltant le plus de votes seront présélectionnées pour le vote du jury.

Following: Vous pouvez suivre toute l’actualité de l’opération sur la Fan Pages de Facebook (273 fans déjà)  et sur un compte Twitter.

Durée de l’opé: 19 février au 19 avril 2010.

Dotation: Les créatifs les plus talentueux, remporteront des Creative Suite Adobe ou un Mac Book Pro et gagneront la possibilité d’exposer leurs œuvres !

Jury: Voici les membres du jury qui éliront les meilleurs créations présentées sur le site dédié aux 20 ans de Photoshop :
 
Rob Ford, fondateur de FWA http://www.thefwa.com/
Romain Colin, fondateur de Fubiz http://www.fubiz.net/
Anne Cécile Tauleigne, directrice de création BETC EURO RSCG
Akama Studio http://www.akamastudio.com/
Fabien Rochepault, directeur de création Megalo(s)
Geoffroy Thoorens, Matte Painter et Concept-artist – agence Vent Solaire
Dominique Legrand, Président fondateur du Club Photoshop
Stéphane Baril, expert technique produits design chez Adobe
Stéphanie Saissay, responsable relations publique Adobe

Relais de l’info: Adobe France a envoyé un email à sa base de données pour informer les internautes de ce concours. De plus, l’agence Megalo(s) est rentrée en contact avec des  blogueurs pour relayer l’info. Ensuite, aux créatifs de créer le buzz autour de cet événement…

Avis aux créatifs: A vos souris, à vos tablettes graphiques, à vos appareils photos, le concours est lancé et prendra fin le 19 avril. Mobilisez vos amis pour qu’ils votent pour vous, les créations ayant remportées le plus de votes permettront une présélection des œuvres !





La Main de Perrier crée du buzz…

6 01 2010

Pour sa première campagne digitale, Perrier a parfaitement maitrisé tous les ingrédients pour générer du buzz. Voici les étapes de la stratégies web mises en place:

Idée: reprise d’un spot de 1976

Perrier reprend un ancien spot jugé scandaleux et trop suggestif réalisé par Serge Gainsbourg. Après la diffusion sur les écrans de cinéma, la publicité avait été censurée.


Spot remastérisé fin 2009

Thème: « La main la plus sexy du monde by Perrier »


Contexte: Perrier joue sur la polémique de la main d’ Henry qui a engendré un buzz considérable.

Date de diffusion: diffusion en TV en formats 30 et 58 secondes à partir 15 décembre jusqu’à début janvier 2010

Dispositif: Véritable plan de communication digitale autour du spot pour générer un maximum de buzz: minisite dédié, plan d’influence digital auprès des bloggeurs, animation de la Fan Page Perrier sur Facebook, partage de contenus sur YouTube et Dailymotion, achat d’une reproduction de la Main sur eBay (adjugée à 67€ le 30 décembre)

Minisite www.lamainperrier.com: Pleins de contenus autour de cette Main si sexy:casting pour le spot, reportage avec son interview, calendrier, ombres chinoises suggestives, cartes postales de ses voyages et même 4 films interdits -18 ans. Perrier offre en prime des BR pour l’achat d’un pack d’eau de la marque

Le casting


Agence 1976 et 2009: Langelaan & Cerf et Ogilvy

Musique: extrait de l’opéra La Norma de Bellini (utilisé aussi chez Jean-Paul Gaultier)

Les +: campagne audacieuse, provocante, originale, créative, décalée, pleine d’humour, contextuelle sublimée par la musique de Bellini le tout relayée par un excellent plan de communication parfaitement maitrisé. Bravo à Perrier et Ogilvy pour cette opé web très réussie.

Source: Stratégie.fr et Blog studiovitamine





Analyse de campagnes e-marketing

17 12 2009

Voici un blog très intéressant Cas Marketing . L’auteur Christopher GAUDIAN analyse des cas pratiques avec des exemples concrets de campagnes marketing menées par des annonceurs. Vous trouverez plus de 50 cas marketing sur divers problématiques web: buzz, marketing viral, création de site, marketing mobile, e-mailing, marketing mobile, campagnes via la blosphère pour des grands annonceurs (Coca-Cola, Apple, Sony, Nike, SFR, Cdiscount, SNCF, Duracell, Ford, Celio, Etam, etc…). Le blog comptabilise plus de 2 000 visites/mois avec plus de 5 000 pages vues/mois.

Voici quelques exemples:

Cas PSG

Cas Sony

Cas La Redoute

Cas Coca-Cola

Cas Aéroport de Paris

Cas Célio





Le taux de clic n’est pas la meilleure mesure pour le display

20 10 2009

Les internautes sont peu nombreux à cliquer sur des bannières display. Mais le taux de clic ne rend que partiellement compte de l’apport de l’e-pub graphique aux annonceurs.

Seuls 16 % des internautes ont cliqué sur les bannières display aux Etats-Unis en mars 2009, Soit deux fois moins qu’en juillet 2007, selon une récente mise à jour de l’étude « Natural Born Clickers » de Comscore et Starcom. Seulement la moitié des internautes génèrent 85 % des clics.

Loin de mettre en cause la performance des bannières publicitaires, l’institut de mesure américain pointe plutôt du doigt la mesure de la performance elle-même. En effet, s’il est facilement mesurable, le clic ne rend pas compte de l’impact de publicité – seulement vue – sur l’audience du site de l’annonceur, la mémorisation de la marque, son taux de notoriété, ses ventes ou juste le nombre de requêtes effectuées dans les moteurs de recherche. Des critères de performance qu’il est important de suivre en parallèle d’une campagne display.

Au bout d’une semaine, Comscore a ainsi observé que 65 % des personnes exposées à une bannière publicitaire étaient plus enclines à visiter le site d’un annonceur par rapport à celles qui n’ont pas vu la publicité. En outre, selon iCrossing, une campagne display fait augmenter les visites issues du search de 14 % et le taux de clic sur les liens sponsorisés de 15 %.

Source: JDN





Ca colle avec Coca-Cola…

1 07 2009

Contexte: Lancement de la nouvelle bouteille de Coca-Cola Grip qui permet aux consommateurs de mieux tenir la bouteille.

Objectif: Trouver une idée créative et originale pour communiquer sur le nouveau grip de sa bouteille plastique.

Thème:  Abribus très…attachants

Dispositif: Campagne d’affichages + bannières interactives. Exploiter l’habitude des consommateurs qui s’appuient sur les abribus pour leur faire vivre une expérience unique avec la marque par une affiche mettant en avant la nouveauté du design. Coca Cola a l’idée de OUF de faire une campagne d’affichages couvertes de velcro dans des arrêts de bus.

Agence: Marcel, Paris

Déroulement : mars 2009



Source: Culture-buzz





Les créations pub préférées des lecteurs du JDN en mai 2009

19 06 2009

Le Journal du Net a publié cette semaine un article sur les créations publicitaires préférées de ses lecteurs en mai 2009.

Voici les préférées de Webcomania:

La plus drôle, innovante et originale:

Panasonic avec la bannière de la Statue de la Liberté dansante pour mettre en avant son nouvel appareil photo Lumix TZ7 sur le thème « prêt à saisir l’imprévu ». Dotation: un voyage à New York. Réalisée par l’agence: Isobar.

Le spot TV est lui aussi très réussi. Ce spot met l’accent sur les modes de vue fixe et ‘HD Lite’, avec le personnage principal capable de capturer non seulement des images fixes mais également des vidéos en passant rapidement d’un mode à l’autre.

Panasonic a travaillé avec la société de postproduction du blockbuster “300BC”, et une danseuse professionnelle qui a effectué une chorégraphie hip-hop avec une flamme et un livre dans ses mains pour réaliser l’élément dynamique  3D de la campagne.


La plus réaliste:

Dove continue d’axer sa communication sur la beauté des vraies femmes rondes et en formes, loin des standards de la mode. Bannière pour sa nouvelle crème Perfect Curve anti-cellulite. Réalisée par l’agence créative: Arthur Schlovsky et l’agence média:Mindshare Interactive.

Dove Perfect Curve

La plus colorée:

La campagne pour la collection H&M du créateur Matthew Williamson avec sa bannière kaléidoscope visuellement très créative mettant bien avant les couleurs. Réalisée par l’agence créative Tag et l’agence média Zed Digital.

kaléidoscope Matthew Williamson

La plus envoutante:

La campagne de notoriété pour le parfum Flora de Gucci avec sa bannière non-cliquable très graphique et glamour. Réalisée par l’agence Mediacom.

campagne-parfum-flora-by-gucci

Pour voir tous les créations, cliquez ici.





Quel est l’avenir des publicités greenwashing après le score d’Europe Écologie aux élections européennes?

17 06 2009

Avec 16,3% au niveau national, Europe Écologie a créé la surprise lors des résultats des élections européennes en devenant la troisième force politique française.
Comment les annonceurs directement touchés par ce tournant environnemental vont-ils réagir? Cette nouvelle donne politique va-t-elle engendrer une nouvelle vague de campagne de marketing vert chez des annonceurs pour se forger un capital de sympathie auprès des éco-consommateurs?

Les entreprises rivalisent aujourd’hui d’ingéniosité pour verdir leur image. Quitte à abuser de l’argument écologique pour vanter les mérites d’activités ou de produits parfois polluants. On désigne cet abus par le terme de « greenwashing » faisant référence à l’écoblanchiment auquel se livrent les entreprises, en communiquant, de façon parfois mensongère, sur la performance environnementale de leur marque ou de leurs produits. Certains secteurs comme l’énergie, l’automobile et les produits de grande consommation soi-disant « verts » en ont particulièrement recours.

Selon l’ARPP (ex-BVP), le nombre de publicité se servant de l’argument écologique a triplé en l’espace d’un an en 2008. De nombreux observateurs se sont créés pour vérifier si la communication est conforme aux règlementations: le site le plus connu est Greenwashing Index.

Greenpeace s’est même attaqué aux publicités des constructeurs automobiles en lançant un site www.greenpeace.fr/voitures en avril 2008 pour dénoncer le greenwashing. Vous pouvez voter pour la publicité qui vous semble la plus mensongère!  Et si vous avez une âme de créatif, vous pouvez aussi créer la vôtre et l’envoyer aux constructeurs en choisissant vos personnages, le paysage, le slogan et les voitures. Testez-le, c’est rigolo.

Avec le renforcement des contrôles de l’ARPP, la prise de conscience des annonceurs qui ne peuvent plus se cacher derrière la créativité publicitaire et la multiplication des créations bénévoles des agences pour des associations en faveur de l’environnement, où en sera le greenwashing en 2009 avec cette confirmation de cet élan écologique aux dernières élections européennes?

Voici quelques exemples de spots greenwashing:

Volkswagen met en scène son 4×4 Tiguan dans une jungle avec un Perroquet Ara qui passe du rouge au vert pour les accrocs de la jungle urbaine.

LE HIC :Ce 4×4 émet un minimum de 186 g de CO2/km. Volkswagen est responsable de 21,31 % des émissions de CO2 en Europe (chiffres 2006). C’est le constructeur européen le plus polluant.

Citroën avec son spot pour la C4 Picasso

LE HIC :Ce véhicule émet 150 g CO2/km. Citroën appartient au groupe PSA, responsable de 11,96 % des émissions de CO2 en Europe (chiffres 2006).

Et pour finir l’extrait de l’émission Culture pub datant de décembre 2008 sur l’histoire du Greenwashing. Le buzz-écolo du moment.

A la suite d’un commentaire d’un de mes lecteurs (Seb), j’intègre à cet article le lien vers le site de l’Observatoire Indépendant de la Publicité qui a pour mission d’assurer une veille sur les publicités en France en lançant des alertes à l’encontre de celles irresponsables en matière d’environnement.