Analyse de campagnes e-marketing

17 12 2009

Voici un blog très intéressant Cas Marketing . L’auteur Christopher GAUDIAN analyse des cas pratiques avec des exemples concrets de campagnes marketing menées par des annonceurs. Vous trouverez plus de 50 cas marketing sur divers problématiques web: buzz, marketing viral, création de site, marketing mobile, e-mailing, marketing mobile, campagnes via la blosphère pour des grands annonceurs (Coca-Cola, Apple, Sony, Nike, SFR, Cdiscount, SNCF, Duracell, Ford, Celio, Etam, etc…). Le blog comptabilise plus de 2 000 visites/mois avec plus de 5 000 pages vues/mois.

Voici quelques exemples:

Cas PSG

Cas Sony

Cas La Redoute

Cas Coca-Cola

Cas Aéroport de Paris

Cas Célio

Publicités




Bien gérer sa réputation en ligne (agence Vanksen)

4 11 2009




Conseils pour le référencement naturel

22 09 2009

-Principe du référence naturel
-Optimisation technique d’un site
-Optimisation de contenu (le titre, le texte visible, PR, indice de confiance)
-Optimisation de la ligne éditoriale





Zapping e-marketing

13 05 2009

Les internautes sollicités pour la R&D de Ben & Jerry’s
Du 14 avril et jusqu’au 26 mai, les internautes peuvent proposer des idées de recette originale au glacier Ben & Jerry’s à partir d’une liste d’ingrédients prédéfinie. La  campagne se  déroule dans 17 pays et le glacier récompensera une recette par pays. Une finale mondiale désignera une recette gagnante, qui sera commercialisée en 2010. Son créateur verra son portrait orner les packagings. Le fabricant en plus de relayer l’opération sur son site  Ben&Jerry, utilise Facebook pour sa campagne pour tester les réactions des internautes face aux nouvelles recettes. Source: Silicon Republic

YouTube lance sa 1e campagne de pub.                                                 YouTube continue d’essayer de trouver des moyens pour rentabiliser son site de partage de vidéos. Il lance sa première campagne de pub avec Visa  en intégrant en bas des vidéos le logo de la marque. Un click-to-buy pop-up permet aux utilisateurs d’acheter la chanson qu’ils visionnent dans le clip à partir de  iTunes ou Amazon. Source cNet

youtube-visa

Le web 2.0 de nouveau exploité en politique par les écolos pour les européennes
Les écolos ont mis
é sur le Web 2.0 pour communiquer pour les européennes en espérant créer du buzz avec des vidéos virales décalées, un mini-film avec Lambert Wilson, une campagne e-mailing avec un flash info,une refonte de leur site aux couleurs de leur parti vert et bleu, mais aussi BD, playlists, réseaux sociaux, Twitter. Voici une panoplie d’outils qui devraient satisfaire les«écologeeks». Source Libération

Ne sous-estimer pas la puissance des forums pour votre SEO et SEM.                                                                                                                                             Cet article rappelle que les forums peuvent être un outil précieux pour la promotion d’un site (SEO), l’augmentation du trafic  et de prouver que vous êtes un expert dans un domaine précis (crédibilité). Source: eCommerce Times





La publicité en ligne représentera 15% des dépenses totales des annonceurs en 2012 selon Idate

27 04 2009

« Un marché de 59  milliards d’euros en 2012, contre 31 milliards en 2008.

Dans sa dernière étude consacrée au marché de la publicité en ligne, l’IDATE ( Institut de l’Audiovisuel et des Télécommunications  en Europe) confirme que le marché mondial de la publicité en ligne a atteint 30.6 milliards EUR nets en 2008 et s’élèvera à 58.8 milliards EUR en 2012, soit 15% des dépenses médias totales des annonceurs.

« La crise économique va globalement être bénéfique au Web », déclare Sophie Girieud, Chef de projet de l’étude, « En effet, la croissance du marché de la publicité en ligne se nourrie des transferts de budget des annonceurs des médias traditionnels et du hors média offline (national mais aussi local) vers le Web, et plus spécifiquement vers le marketing direct en ligne. Ce phénomène de report budgétaire devrait être accéléré par la crise économique qui incite les annonceurs à arbitrer en faveur du Web. En 2009, Internet devrait ainsi être le support publicitaire en plus forte croissance, même si celle-ci devrait ralentir » (selon l’IDATE : 12.1% en 2009 contre 20.7% en 2008 à l’échelle mondiale).

Les revenus de la publicité sur Internet progresseront à un rythme annuel moyen de 19.6% entre 2009 et 2012, soutenus à la fois par la progression continue des usages et du nombre d’internautes, et également par les transferts de budget des annonceurs des médias traditionnels et du hors média offline (national mais aussi local) vers le Web, et plus spécifiquement vers le marketing direct en ligne (liens sponsorisés notamment). Ce phénomène de report budgétaire devrait être accéléré par la crise économique qui incite les annonceurs à arbitrer en faveur du Web.

Internet constitue avant tout un support de communication hors média : le search marketing représentera ainsi la moitié du marché mondial de la publicité en ligne en 2009, soit 17.2 milliard EUR. Son poids atteindra 53% en 2012 pour des revenus estimés à 31.3 milliards EUR.

Les revenus mondiaux nets du display progresseront de 12.3 milliards EUR en 2009 à 21.2 milliards EUR en 2012. Sa part de marché à l’échelle mondiale se maintiendra aux alentours de 36% grâce au développement des formats rich média et vidéo. La publicité vidéo devrait en effet devenir le format le plus dynamique du marché de la publicité en ligne dans les prochaines années. »

Source IDATE





« Les jouets » qui valaient 5 millions de $! é

6 03 2009

Comment être plus visible sur le net? Voici une solution très économique en période de crise.

Faite comme Toys’R’Us qui vient de racheter le nom de domaine www.toys.com pour 5,1 millions de dollars. Une seule entreprise, National A-1 Advertising a tenu tête au géant mondial du jouets pendant la vente aux enchères.

Un montant plutôt élevé pour être plus visible et s’assurer une place privilégiée dans les moteurs de recherche mais on est loin encore des 14 millions déboursés pour Sex.com et des 9,5 millions pour porn.com ou même des 7,5 millions pour business.com.

Toutefois, les experts du secteur notent une baisse significative due à la récession pour tous les domaines surtout .co.uk mais les .com restent très attractifs pour les entreprises cherchant de la visibilité sur le net à moindre coût pour faire face aux affres de la crise.
En tout cas, à ce prix là, Toys’R’Us fait parler de son enseigne!